Devenir Technicien(ne) d'outillage

En quoi consiste ce métier ?

Le Technicien Outilleur participe à la conception et à la réalisation d’un outillage (moule d’injection plastique, de fonderie, matrice à destination de la forge de l’estampage, outil de découpe, d’emboutissage, …) destiné à la production d’objets en série : stylo, gobelet, parechoc de voiture, coque de téléphone, …

Il a la maitrise de tous les moyens de production pour réaliser la pièce qui lui est confiée de la phase de débit à la phase de contrôle final.

Il travaille sur des pièces nécessitant souvent un grand nombre d’heures d’usinage et qui sont souvent de formes complexes et extrêmement précises. Ces pièces présentent la particularité d’être en général unitaire ou fabriquées en très petite série avec une très forte valeur ajoutée (elles coutent très cher).

Son travail est varié et non répétitif.

Comment travaille-t-il ?

Le bureau d’étude lui confie un dessin de définition ou un fichier numérique. Il définit alors la quantité de matière nécessaire pour obtenir la pièce à réaliser et son processus de réalisation. Celui-ci peut faire appel à plusieurs moyens d’usinage, fraisage, tournage, électroérosion, rectification, ajustage, contrôle … Il doit donc maitriser la totalité de la chaine de fabrication. La plupart des machines qu’il utilise sont des machines à commande numérique.

Où exerce-t-il ?

En premier lieu chez les professionnels du moule, les moulistes, qui interviennent pour différents clients :  la construction automobile et ses équipementiers, l’électricité, la téléphonie, l’électronique l’agroalimentaire, l’aéronautique, les chantiers navals ou les entreprises spécialisées dont l'activité nécessite l’usage d’un outillage.

Sa polyvalence et son autonomie en font un mécanicien recherché y compris dans d’autres secteurs d’activité.

Qualités requises pour être Mécanicien outilleur :

Minutieux :

Les pièces d'outillage, souvent complexes, sont fabriquées au centième de millimètre près. Elles coutent très cher.  Aucune approximation n'est autorisée.

Autonome :

Le mécanicien outilleur doit planifier et organiser seul les différentes étapes de son travail en les coordonnant avec les interventions de ses collaborateurs.

Où se former après la 3e en Lot-et-Garonne ?
Bac Pro Technicien Outilleur
Après une 2de Métiers de la réalisation de produits mécaniques
Où se former après la 3e en Lot-et-Garonne?
clic.png
Carte des formations
Le témoignage du pro
Formations et diplômes

Après la 3e

Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

Les poursuites d'études

Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS Conception des processus de réalisation de produits option A production unitaire, option B production sérielle ; Europlastics et composites option conception outillage ; dans une moindre mesure en BTS Conception des produits industriels ; Conception de processus de découpe et d'emboutissage...