Les Métiers de la blanchisserie

En quoi consiste ce métier ?

Tachés et fripés, les vêtements confiés au teinturier-blanchisseur ressortent comme neufs. Plusieurs étapes dans le travail de ce professionnel de la propreté : accueillir le client, trier les articles, repérer les taches et choisir les produits pour les enlever, programmer les machines pour le nettoyage à sec. Touche finale : la mise en forme sur le mannequin et le repassage à la vapeur. Les conditions d'exercice (travail debout, atmosphère chaude et humide, produits chimiques) demandent une bonne résistance physique et surtout l'absence d'allergies respiratoires ou cutanées.

À côté des petits commerces de quartier tenus par des artisans se développent 2 types de blanchisseries industrielles : les blanchisseries hospitalières, qui emploient des ouvriers hospitaliers (fonction publique) ; les blanchisseries privées et les loueurs de linge, qui traitent le linge de collectivités... Très mécanisées, ces entreprises emploient moins de personnel que les blanchisseries artisanales. Il s'agit souvent de conducteurs de machines.

Où se former après la 3e en Lot-et-Garonne ?
CAP Métiers de la blanchisserie
CAP Métiers du pressing
Où se former après la 3e en Lot-et-Garonne?
clic.png
Le témoignage du pro
Formations et diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP. 

Ce CAP débouche sur la vie active mais il est possible, sous certaines conditions, de poursuivre des études en 2 ans en bac professionnel ou en BP (brevet professionnel) ou de compléter sa formation en 1 an en préparant un CAP connexe